Syndicat d'Energie et d'Equipement du Finistère
Présentation du SDEF en vidéo

 À partir de 2016, le SDEF met à la disposition des automobilistes un réseau de bornes de recharge pour véhicules électriques sur le Finistère.

 
Grâce aux services proposés, les usagers pourront avoir accès à un réseau de bornes réparties sur l’ensemble du territoire finistérien. Ils pourront se tenir informés, en temps réel, de l’état de disponibilité des points de charge, et début 2017, accéder à un service de réservation.
 
 
La charge est gratuite jusqu'à la fin de l'année 2016. Les tarifs 2017 seront téléchargeables ultérieurement sur le site internet du SDEF.
Commandez dès à présent votre badge gratuit pour faciliter votre utilisation des bornes : https://www.freshmile.com/sdef-commande/  
Un guide pratique a été conçu. Pour le consulter ou le télécharger, cliquez ici. Une carte interactive pour visualiser le déploiement des bornes sur le territoire finistérien, est accessible également sur le site.
 
 
 

Depuis sa création le 10 Décembre 1948, le Syndicat Départemental d’Electricité et de Gaz du Finistère, aujourd’hui Syndicat Départemental d’Energie et d’Equipement du Finistère (SDEF), a pour mission d’organiser et de gérer le service public de distribution d’énergie électrique. Le SDEF regroupe actuellement 275 communes sur les 283 que comprend le département, seul BMO (Brest Métropole Océane) n’adhère pas encore au SDEF (...) 


      

Antoine COROLLEUR,
Président du SDEF

» Lire la suite

Pour la 3e année consécutive, le Syndicat Départemental d’Énergie du Finistère (SDEF) a lancé son jeu-concours éco-citoyen, le SDEFI JEUNES, à l’attention des scolaires (du primaire au lycée) avec, comme source d’inspiration, le Parcours de l'énergie, une exposition interactive et gratuite sur les problématiques énergétique. 460 élèves sont venus visiter cette exposition installée au SDEF à Landivisiau, dans le courant de l’année scolaire 2015-2016. 180 ont œuvré sur le thème de la transition énergétique à l’issue de la visite de l’exposition et de l’atelier complémentaire proposé : Bricol'écolo animé par les Petits débrouillards, les beaux mots de Catherine Marc ou la découverte de la micro-centrale hydroélectrique du barrage du Drennec.

 

Le jury présidé par le scientifique breton en biologie marine, Pierre Mollo, a décerné les 1ers prix cette année à :
• l’école primaire publique St Fiacre de Crozon dans la catégorie 1 « école primaire, TAP, centre aéré » pour sa maison éco-citoyenne ; 
• le collège du Vizac de Guipavas dans la catégorie 2 « collège, lycée, MFR » pour ses expérimentations sur les énergies de demain.

        Les deux classes ont gagné une visite guidée de la cité de la mer du Guilvinec, Haliotika. Les plus grands ont découvert la criée tandis que les plus jeunes ont goûté, touché les poissons et crustacés lors d'un atelier du goût.

        Ces sorties scolaires sont rendues possibles grâce au soutien de nos deux partenaires fidèles : Haliotika et les transports Salaün Holidays. 

INAUGURATION DU SIÈGE DU SDEF - 9 Allée Sully
VENDREDI 8 AVRIL 2016 À 17H

En tant qu’acteur incontournable de la transition énergétique, le Syndicat Départemental d’Energie et d’Equipement du Finistère (SDEF) avait pour ambition de disposer pour ses équipes de bâtiments particulièrement performants et exemplaires. L’antenne Nord du SDEF, située à Landivisiau, a été construit en 2011 selon les normes BBC (Bâtiment Basse Consommation). Pour le siège à Quimper, il devait faire face à un autre défi : celui de rénover un immeuble de bureaux existant. Une construction réalisée en deux phases : la première en 1977, et la deuxième dans les années 1986.
Ce projet a été lauréat de l’appel à projet BATIMENT BASSE CONSOMMATION (PREBAT-EFFINERGIE) POUR BATIMENT EXISTANT et à ce titre a bénéficié d’une subvention du Conseil Régional de Bretagne et du Conseil Départemental du Finistère.

Antoine Corolleur, président du SDEF, Xavier Pintat, président de la FNCCR, Philippe Paul, sénateur-maire, Annick Le Loch, députée, Karim Ghachem, conseiller régional, Emmanuelle Rasseneur, conseillère régionale, Armelle Huruguen, vice-présidente du Conseil départemental, Ludovic Jolivet, maire de Quimper et plus de 200 élus finistériens et partenaires seront présents à cette inauguration. 

Deux années de travaux ont été nécessaires pour réhabiliter l'ancien bâtiment, construit en 1977 puis en 1986.

Vendredi 8 avril, en fin d'après-midi, plus de 200 personnes ont participé à l'inauguration du siège du SDEF à Quimper.
De nombreuses personnalités étaient présentes aux côtés d'Antoine Corolleur, président du SDEF et de Xavier Pintat, président de la FNCCR : Michel Canevet, sénateur ; Maryvonne Blondin, sénatrice ; François Marc, sénateur ; Philippe Paul, sénateur ; Armelle Huruguen, vice-présidente du Conseil départemental ; Jean-Marc Tanguy, Conseiller départemental ; Emmanuelle Rasseneur, Conseillère régionale, Karim Ghachem, Conseiller régional ; Ludovic Jolivet, Maire de Quimper ; ainsi que de nombreux élus locaux. Tous ont souligné l'exemplarité des travaux de réhabilitation du bâtiment.


 

138 bornes de charge pour véhicules électriques seront installées en 2016 dans le Finistère. Le SDEF accompagne avec détermination la transition énergétique dans le département.

Depuis 2013, le SDEF pilote la création d’un schéma de déploiement de bornes de recharge électrique public sur le Finistère. Plus il y aura de bornes et plus l’incitation à l’achat ou à la location de véhicules propres sera grande. Après trois années d’études, de concertation avec le Conseil départemental, les communes, les EPCI, et de mise en cohérence du projet à l’échelle régionale, un appel d’offres a été lancé cet automne.

 

1 500 points de charge en Bretagne en 2020

En 2016 débutera la première phase de déploiement avec l’installation de 138 bornes de charge pour véhicules électriques. En 2017-2018, de nouveaux points viendront compléter le dispositif. La gestion et la supervision des bornes se fera alors à la maille régionale.

 

Pourquoi développer la mobilité électrique en Finistère?
Ce projet est essentiel dans le cadre d’une démarche ambitieuse de transition énergétique. Il permet de rendre nos déplacements plus propres en combinant mobilité électrique et énergie renouvelable. En termes de santé publique le développement des véhicules électriques réduira la pollution de l’air avec un impact important sur les particules fines et les NOx. Ce projet renforce enfin l’attractivité du Finistère et encourage les activités locales de recherche, d’innovation et de production de batteries, de véhicules électriques et de réseaux intelligents.

 

Trois types de bornes
Afin de répondre aux besoins des automobilistes et de développer une offre pertinente, complète et adaptée, trois types de bornes, compatibles avec tous les véhicules électriques, seront installées : à recharge rapide, accélérée ou normale.
Les 4 Syndicats départementaux d’énergie réunis au sein du Pôle Energie Bretagne (PEBreizh) travaillent ensemble avec la Région afin de rendre le projet ambitieux et cohérent. Dans le Finistère, le projet est financé par le SDEF, l’Ademe, la Région Bretagne et le Conseil Départemental. On peut noter dans le Finistère un fort partenariat entre le SDEF et le Conseil départemental qui a permis les projets d‘implantation de bornes de charges pour véhicules électriques, et notamment les bornes « rapides », sur les aires de covoiturage.

Une offre complète et adaptée, voir le tableau des bornes : ressources/files/Tableau%20bornes.pdf
 

 

Depuis de nombreuses années les serristes de la région de Cléder et de Plouescat appelaient de leurs voeux l’arrivée du gaz naturel dans leurs exploitations agricoles. Ils seront bientôt exaucés.

Depuis 2011, les deux communes ont transféré au SDEF la compétence de distribution publique de gaz. « Pour répondre aux besoins des communes et des acteurs économiques, les élus du SDEF ont décidé d'engager une procédure de délégation de service public afin de retenir un concessionnaire chargé de desservir en gaz le territoire. GRDF a été retenu pour une durée de trente ans », explique Jacques Monfort directeur du SDEF. Ce nouveau réseau de 42 kilomètres de long permettra dans un premier temps de desservir 4 serristes, une trentaine de clients tertiaires et près de 500 foyers dans les deux bourgs. Le réseau devrait être opérationnel dès la fin de l’année 2016. Ce projet, au coût global de près de 4,8 millions, est financé grâce à l’implication de la Communauté de communes de la Baie du Kernic, des communes de Plouescat et de Cléder, des serristes, du Conseil Départemental du Finistère, de la Région Bretagne et du SDEF.

 

Vendredi 16 octobre, de nombreux élus et partenaires avaient fait le déplacement sur l'Île de Sein pour saluer le tout nouvel éclairage public 100% Led installé sur l'île. Une fois de plus, Sein est à la pointe de l'innovation et dessine la voie de la transition éclairagiste.

L’île de Sein a confié la compétence éclairage public au SDEF. Depuis plusieurs années, les élus de Sein menaient une réflexion sur la maîtrise de la demande de l’énergie. Après échange avec les experts du SDEF, les élus de l’île ont décidé d’opter pour un éclairage public performant — à Led — qui allie à la fois faible consommation d’énergie et intégration harmonieuse dans l’île. Grâce à ces nouvelles installations, la consommation énergétique est divisée par 6. Sur les quais, dans les rues étroites de l'île, le nouvel éclairage public constitué de 88 points lumineux séduit les habitants, dont certains, selon le maire Dominique Salvert, se « relèvent même la nuit » afin d’admirer leur île d’un nouveau regard. La lumière est chaude, agréable. Le patrimoine bâti est désormais bien mis en valeur et les nouveaux lampadaires, spécialement conçus pour résister aux embruns et aux tempêtes, s'intègrent parfaitement au paysage.

Les interventions :

• Antoine COROLLEUR, président du SDEF : « Ce projet est emblématique de l’engagement de l’île de Sein dans le changement climatique et dans l’innovation technique. Le rôle du SDEF est d’accompagner les communes dans la transition énergétique en apportant les solutions les plus pertinentes. »

• Dominique SALVERT, maire de l'île de Sein :  « Nous apportons la preuve qu’une petite communauté insulaire peut être à la pointe de l’innovation. Nous sommes prêts à partager notre expérience à d’autres territoires. »

• Dominique RAMARD, vice-président du Conseil régional : « Nous trouvons sur l’île de Sein, avec l’intelligence du réseau électrique, l’ébauche de la révolution de demain. »

• Michel CANEVET, sénateur du Finistère : « Cette innovation technologique contribue à l’objectif national de transition énergétique qui vise notamment à maîtriser les consommations d’énergie. Votre initiative servira d’exemple à d’autres collectivités. »

• Annick LE LOCH, députée du Finistère : « La transition énergétique est en marche ici depuis longtemps. Vous avez le soleil, la houle, le vent. Je ne doute pas qu’avec EDF et ERDF vous saurez mettre en place un projet qui permette à l’île de Sein de se passer demain de fuel et d’être indépendante grâce aux énergies renouvelables. »

 

     


L'île de Sein est aujourd’hui la seule commune en France dont l'éclairage public est équipé d’une technologie 100 % LED. « Les tempêtes de l’hiver 2013-2014 ont fortement endommagé les installations d’éclairage public de l’île de Sein. Afin de faire une remise à niveau, la commune a sollicité le SDEF pour étudier et réaliser des travaux de rénovation. Notre éclairage public avait trente ans et il était nécessaire de le changer. Lors de son étude, le SDEF a proposé un système innovant de télégestion au point lumineux : chaque point est équipé d’une carte de communication 3G permettant de moduler la puissance de l’éclairage public à distance en fonction des besoins, » se félicite Dominique Salvert. Ce système permettra aussi de modifier à distance les horaires de fonctionnement et de détecter les éventuelles pannes.
Pour l'île de Sein comme pour toutes les îles, la consommation énergétique est au coeur des préoccupations. Depuis 2008, le Conseil municipal s'est emparé de la question avec la volonté de trouver des solutions qui permettent de ne plus dépendre seulement des énergies fossiles. En effet, aujourd'hui, 420 000 litres de fioul par an sont nécessaires pour faire fonctionner les deux groupes électrogènes. « Ce changement est vital pour nous », conclut Dominique Salvert.

        

Étaient présents, entre autres : Antoine Corolleur, président du SDEF; Dominique Salvert, maire de l'Île de Sein; Denis Palluel, président de l'association des Îles du Ponant; Bruno Le Port, président de la Communauté de communes Cap Sizun - Pointe du Raz; Michel Canevet, sénateur; Annick Le Loc'h, députée; Dominique Ramard, conseiller régional délégué à l'énergie; Didier Guillon, conseiller départemental...

 

Avec la fin des tarifs réglementés, les acheteurs soumis aux règles de la commande publique (les collectivités, écoles, collèges, lycées, hôpitaux, cliniques, maisons de retraite...), doivent mettre en concurrence leurs fournisseurs d’énergie. Pour aider ces structures dans leurs démarches, mutualiser les moyens et les coûts et obtenir des offres compétitives, le SDEF a constitué des groupements d’achat pour l’électricité et le gaz naturel.
Le SDEF fait le point dans ce numéro spécial sur l'état d'avancement de ces groupements, des marchés publics lancés...

 

Après Elliant et Pont-Aven, l’expo s’installe à Plonéour-Lanvern jusqu’à la fin mars.

Pour faire écho à la COP21, la conférence internationale sur le climat, la mairie d’Elliant et Concarneau Cornouaille Agglomération ont accueilli sur leur territoire l’exposition mobile du parcours de l’énergie, mise à disposition par le SDEF. « Cette exposition participe à la prise de conscience par nos concitoyens de la nécessité de produire une énergie plus respectueuse de notre environnement », précise René Le Baron, maire d’Elliant. « Nous ne disposons pas de beaucoup de gisements potentiels d’énergie renouvelable sur le territoire de CCA », poursuit Yann Guillou, responsable Aménagement, Habitat et Développement Durable au sein de l’agglomération. « C’est pourquoi, nous souhaitons initier une réflexion globale autour d’une production individuelle raisonnée et durable de l’énergie et favoriser des projets citoyens dans l’éolien, le photovoltaïque, la méthanisation... »

 
Autour d’eux, les élèves de CM2 de l’école Sainte-Anne lisent attentivement les informations sur les ressources, la transformation, l’acheminement et l’utilisation de l’énergie au quotidien pour trouver les réponses au questionnaire qui accompagne l’exposition. « Le questionnaire est un outil pédagogique qui facilite la compréhension de la masse d’informations présente sur les panneaux », explique Annie Cariou, l’institutrice. « La visualisation des schémas sur les panneaux va favoriser
la mémorisation des notions liés à l’énergie. » Elèves de primaires et collégiens du territoire ont pu travailler sur les questions de la transition énergétique et sont prêts à participer au concours SDEFI Jeunes. L’expo mobile est désormais installée à la halle raphalen de Plonéour-Lanvern, jusqu’à la fin mars.
 
 

Début décembre, 12 communes du pays bigouden (Gourlizon, Guiler sur Goyen, Landudec, Pouldreuzic, Plovan, Peumerit, le Guilvinec, Tréffiagat, Tréogat, Pont-l'Abbé, Combrit St Marine, Plomeur) ainsi que Poullan sur Mer, ont confié, via le SDEF, l’entretien et la maintenance de l'éclairage public à Bouygues Energies Services (BES) qui a remporté l'appel d'offres. Quelques 5 300 points lumineux sont concernés. Dans le cadre de ce contrat, BES s'engage : à dépanner et réparer en moins de 72 heures les points lumineux défectueux; à une visite annuelle d'entretien préventif sur chaque point lumineux; mais aussi à un renouvellement périodique des sources lumineuses.



« C'est un vrai plus en termes de service public rendu aux citoyens », explique Stéphane Le Doaré, vice-président du SDEF et adjoint aux travaux à Pont-l'Abbé. « Avant, nous regroupions les demandes et ensuite nous affections une équipe pour les réparations. Cela pouvait prendre un mois et demi. A partir de maintenant, pour toute demande, il suffira par un simple clic sur la cartographie de la commune d'indiquer le ou les points lumineux défaillants et le prestataire devra intervenir sous 72 heures », détaille-t-il. 

La 3e édition du SDEFI Jeunes a été lancée à l’occasion du Festival Breizh Transition en septembre. Ce concours valorise la réflexion des élèves des écoles primaires, collèges et lycées sur la transition énergétique et les énergies de demain. 

Le SDEF a lancé le SDEFI Jeunes avec l’objectif de sensibiliser le maximum de jeunes à la problématique énergie et à la transition énergétique. Chaque année, l’exposition permanente de Landivisiau et l’exposition mobile mise à disposition des communes du sud-Finistère, accueillent des dizaines de classes. Elles sont des supports pédagogiques pertinents qui permettent aux enseignants et aux élèves d’aborder les questions de la transition énergétique de façon ludique. La participation au SDEFI Jeunes valorise le travail collaboratif réalisé par les élèves tout au long de l’année scolaire. Toutes les initiatives sont les bienvenues : dessins, diaporamas, chansons, vidéos, maquettes, journaux ou un mixte de plusieurs supports pédagogiques… Le SDEF invite les maires à encourager leurs écoles à venir visiter les Parcours de l’énergie et à participer à ce concours éco-citoyen. Cette activité peut tout à fait s’inscrire dans un Temps d’activité périscolaire (TAP).

Pour toutes demandes d’information, contactez notre service communication à l’adresse : communication@sdef.fr.

Depuis janvier, 300 élèves ont visité le parcours de l'énergie.
L’exposition de Landivisiau connaît toujours un vif succès. Depuis le début de l’année, près 300 élèves ont étudié les enjeux de la transition énergétique et participeront au SDÉFI Jeunes 2016. Le 1er février dernier, des élèves de primaire de l’école Saint-Fiacre de Crozon ont découvert l’exposition. Les 2 et 5 février, dans le cadre des temps d'activités périscolaires, les élèves de CM2 de Landivisiau (groupes scolaires de la rue d'Arvor et de Denis-Diderot), ont participé à un jeu inspiré du «Trivial Poursuit», préparé par les animateurs du service jeunesse de la ville.
 
Les partenaires du Sdéfi Jeunes :
 
 

 

La 2e édition du concours éco-citoyen, le Sdéfi Jeunes, vient de s’achever avec la nomination des lauréats. Le jury, présidé par le chercheur breton Pierre Mollo, a décerné le premier prix ex-aequo, à deux classes de l’école primaire publique de Lestonan : la classe de CM2 et celle du cycle 3 bilingue breton. La première a réalisé une maquette en 3D en carton et papier recyclés, d’une ville alimentée uniquement par l’énergie biomasse. « Suite aux visites du Parcours de l’énergie à Landivisiau et du barrage du Drennec, les élèves ont souhaité travailler sur la biomasse, parce que pour eux, la transformation de nos propres déchets en énergie permettrait de réduire nos pollutions et de recycler intelligemment les déchets que nous produisons », explique Emmanuelle Roland, l’insitutrice des CM2.


 

Pendant l’année scolaire, les élèves ont donc réfléchi à l’aménagement urbain d’une ville idéale et à la production de son énergie en parfaite autonomie. « Les énergies font partie du programme des CM1/CM2, précise l’institutrice. L’exposition du SDEF et le jeu-concours ont donné un cadre au programme et ont été un prétexte pour aborder les énergies renouvelables de manière didactique. C’était un projet transversal qui demandait de nombreuses compétences. Il a ainsi été relié avec le programme des Technologies de l’Information et de la Communication à l’École (TICE) et les arts visuels. » Les bretonnants, quant à
eux, ont présenté au jury, un mini-livre pédagogique expliquant les grands principes de la transition énergétique en français et en breton. Grâce au SDEFI, les élèves ont fait l’apprentissage du travail en équipe et de l’autonomie en recherchant les informations sur internet. « Nos élèves ont été motivés durant les nombreuses séances de travail nécessaires pour finaliser leur mini-livre. La réalisation de ces projets a permis de créer une vraie cohésion d’équipe, souligne Remi Toulhoat, insituteur bretonnant dans la même école. Chaque élève était responsable d’un maillon du projet. Ce prix est pour eux la récompense d’un travail coopératif. »

Les élèves ont reçu des mains du président du jury et du maire d’Ergue-Gabéric, Hervé Herry leur prix : une visite guidée de la cité de la pêche Haliotika et des coulisses de la criée du Guilvinec, et le transport en car gracieusement offert par notre partenaire, Salaün Holidays.

L'année 2014 a été particulièrement riche en événements. Suite aux élections municipales, 553 représentants communaux et communautaires ont été désignés. Les 78 délégués tituaires et les 78 délégués suppléants du SDEF ont ensuite été élus pour constituer les collèges électoraux. Un nouveau bureau a également été mis en place. Pour accompagner les décisions prises par les élus, une équipe constituée de 38 personnes est aujourd'hui à votre service dans les différents domaines d'interventions du SDEF : la transition énergétique, les compétences gaz, électricité, communications électroniques et l'éclairage public. Découvrez l'ensemble des actions mises en oeuvre par le SDEF en consultant ou téléchargeant le rapport ci-dessous (cliquez sur l'image).

 

Et une présentation plus succincte du rapport :

 

Le SDEF, engagé depuis de nombreuses années dans la transition énergétique, était un partenaire majeur du Festival Breizh Transition, qui s'est déroulé du 18 au 20 septembre 2015, au parc des expositions de Quimper.
À l’occasion de l’inauguration du festival, le SDEF a lancé la 3ème édition de son concours éco-citoyen, le SDEFI JEUNES. Ce jeu-concours est organisé à l’attention des scolaires du département (primaires, centres de loisirs, collèges, lycées) avec, comme source d’inspiration, une exposition interactive et gratuite sur les problématiques énergétiques, que met à disposition le SDEF.

Nous vous proposons de vivre ou revivre les moments forts du festival en visionnant cette rétrospective.

 

 

Le SDEF animait une conférence sur la transition éclairagiste. Une vidéo présentant le nouvel éclairage public 100% au led sur l'île de Sein, a été projetée en début de séance.

 

Patrick Tanguy, maire du Juch, a exposé le projet d'éclairage au led que sa commune a mis en oeuvre grâce à l'expertise du SDEF.

 

Christian Corbet, professeur d'ophtalmologie et président honoraire de l'AFE, a apporté son expertise sur l'éclairage sous le prisme de la santé.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
Antoine Corolleur, président du SDEF, a le plaisir de vous inviter au Festival Breizh Transition, les 18-19-20 septembre prochains, au parc des expositions Quimper-Cornouaille.
À l’occasion de la journée professionnelle, le vendredi 18 septembre, l’équipe du SDEF vous convie à la table ronde qu’elle animera à 15h45 sur la transition éclairagiste.
De nombreux intervenants seront présents : Dominique Salvert, maire de l’Île de Sein, Patrick Tanguy, maire du Juch, Dominique Billy, directeur départemental d’EDF, Christian Corbet, professeur d’ophtalmologie et président honoraire de l’Association Française de l’Eclairage, Alain Azaïs, directeur délégué de l’AFE,Thierry Descle, directeur adjoint régional grand ouest Cofidis-INEO vous apporteront leur expertise et des conseils pratiques issus de leur expérience récente.
Un riche programme de conférences et d’ateliers a été conçu pour vous permettre d’aborder la transition énergétique à travers six thématiques (énergie, habitat, transport, agroalimentaire, services et ressources) et de rencontrer ses différents acteurs. 
Si vous ne vous êtes pas encore inscrits, voici le lien pour obtenir votre accréditation pour l’espace professionnel : > Téléchargez votre Badge Electronique . 
Pour toutes informations complémentaires, nous vous invitons à consulter le site du festival www.breizh-transition.bzh 
Au plaisir de vous retrouver sur notre stand. 

L'équipe du SDEF
 

 

 Conformément à l’article 32 du cahier des charges de concession, le concessionnaire a l’obligation de rendre compte de l’exécution du contrat.

Cette obligation se traduit par la production, dans un délai de 6 mois suivant l’exercice considéré, d’un compte rendu d’activité (CRAC).

Le Pôle juridique rédige ensuite un rapport de contrôle à destination des collectivités adhérentes. Ce document reprend les éléments les plus significatifs du CRAC et propose une analyse de la gestion du service public de la distribution de l'électricité par le concessionnaire.

Le rapport de contrôle porte sur les domaines suivants: 

  • Le contrôle au quotidien 
  • Le patrimoine et les travaux 
  • La qualité de fourniture 
  • Les relations avec les usagers 
  • Les aspects financiers

Téléchargez le dernier rapport de contrôle du SDEF en cliquant sur l'image :

Alors que le sénat débat actuellement sur le projet de loi sur la transition énergétique, je souhaite rappeler que le SDEF, en tant qu’Autorité Organisatrice de la Distribution Publique d’Energie électrique sur le territoire de 275 communes sur les 283 que compte le département
est un acteur incontournable de la transition énergétique. Nous savons que la transition énergétique passera par les réseaux et il faut donc qu’ils soient fiables et sécurisés : c’est tout le travail que nous menons actuellement avec notre concessionnaire ERDF au travers du programme exceptionnel d’investissement et qui vous est présenté dans le numéro du SDEF INFO de mars 2015.

 

» Lire la suite

ERDF et le Pôle Energie Bretagne (PEBreizh) ont annoncé le 10 février dernier, dans les locaux du SDEF à Quimper, un plan d’investissement exceptionnel de 100 millions d’euros d’investissements supplémentaires jusqu’en 2020. Ceci afin de renforcer les réseaux moyenne et basse tension. La Bretagne sera ainsi moins vulnérable aux aléas climatiques.

» Lire la suite

La commune de Bannalec poursuit, avec l’appui du SDEF, ses travaux d’enfouissement de réseaux aériens (lignes basse tension, éclairage public et lignes téléphoniques). Depuis la mi-janvier les équipes sont à pied d’oeuvre rue Saint-Lucas.
« Nous profitons, quand le financement le permet, d’engager ces travaux à l’occasion d’un programme d’aménagement de voirie ou de construction de lotissement », expliquent les deux adjointes Josiane André et Marie-Josée Toullec.

 

 

» Lire la suite

Le 16 décembre 2014, le Conseil Général a décerné, en partenariat avec le SDEF, l’ADEME et les ALE, les Trophées de l’engagement finistérien pour l’énergie et le climat.
A cette occasion, et afin de renforcer l’accompagnement des collectivités locales finistériennes dans la définition de leurs politiques énergétiques et climatiques, les principaux acteurs de l’énergie ont élaboré et signé la charte du Conseil en énergie : SDEF, ADEME, Conseil général du Finistère, les agences de l’énergies et du climat des Pays de Brest, Morlaix, Quimper et du Cob (Ener’gence, Héol, Quimper Cornouaille développement, Alecob).

» Lire la suite

MEGALIS BRETAGNE est un syndicat mixte ouvert regroupant la Région Bretagne, les quatre Départements et les Communautés urbaines, d’agglomérations et de communes.
MEGALIS Bretagne, après mise en concurrence, a confié à Orange la montée en débit dans le cadre d’une première tranche de déploiement « MED » (Montée en Débit). Pour le Finistère, cela représente 47 Chantiers. Parallèlement, MEGALIS Bretagne a lancé une consultation de conception et réalisation de prises FTTH (fibre à l’abonné) : environ 15 000 prises pour la première phase. Les premières plaques seront celles de CARHAIX, ROSPORDEN, LANDIVISIAU, POULDREUZIC.
 

» Lire la suite

Le 6 octobre dernier, Marie-Claire Hénaff, maire de Saint-Vougay et vice-présidente du SDEF, lançait la deuxième édition du SDEFI JEUNES, concours éco-citoyen sur le thème de la transition énergétique.



Le SDEFI JEUNES est un concours ouvert à toutes les écoles primaires, les centres de loisirs, les collèges, les lycées et établissements secondaires qui viennent visiter l’exposition de Landivisiau « Le Parcours de l’énergie » ou l’exposition mobile présente actuellement dans le Sud Finistère. « Ce concours s’inscrit tout à fait dans le pacte électrique breton qui compte trois piliers : les énergies renouvelables, les économies d’énergie et la sécurisation de l’approvisionnement. Grâce au Parcours de l’énergie, nous sensibilisons les parents par l’intermédiaire des enfants. Les élèves peuvent par exemple participer au SDEFI JEUNES dans le cadre des temps réservés aux activités périscolaires et profiter d’une animation des Petits Débrouillards, d’un atelier d’écriture ou de la découverte de l’installation hydro-électrique du barrage du Drennec. J’invite tous les maires à encourager leurs écoles à venir visiter l’exposition et à participer au concours », assure Marie-Claire Hénaff, vice présidente du SDEF et maire de Saint-Vougay. Toutes les réalisations sont les bienvenues : dessins, diaporamas, chansons, vidéos, maquette, journaux...

Plus d’info
 

La première phase des travaux de rénovation des bâtiments du SDEF à Quimper s’est achevée à la fin de l’année dernière. Une deuxième tranche de travaux de finition va démarrer début mars pour se terminer fin juin 2015. Les locaux sont désormais particulièrement performants en termes d’isolation. La consommation d’énergie est désormais de 42 kWh/m2 par an. Ils sont équipés de panneaux photovoltaïques raccordés au réseaux. Un cogénérateur gaz (15 kW de chaleur et 5 kW électrique) va venir compléter le dispositif.

 

Chaque année, plusieurs centaines de kilomètres de lignes électriques sont enfouies en Finistère (270 km en 2013). Les anciens poteaux électriques sont enlevés et recyclés par le SDEF et ERDF. Dans le sud-finistère, il sont stokés près de Melgven, à Pont-Styval, avant d’être broyés. L’opération a lieu tous les trois ans. Début janvier, 5 000 poteaux (6 000 tones) ont été concassés. Les gravats sont revalorisés en empierrements, souscouches de voiries... Coût de l’opération : 185 000 euros

 

Effacement des réseaux aériens dans le quartier de Kerhoat à Roscoff« Chaque année, depuis près de vingt ans, la commune réalise un programme d’enfouissement de réseaux. Le secteur urbain est désormais presque terminé. L’effacement des réseaux aériens a donné un nouveau cachet au centre historique de Roscoff, qui date du XVIe siècle », explique Daniel Hyrien, premier adjoint aux travaux et à l’environnement.

C’est le quartier de Kerhoat qui vient de bénéficier de ces aménagements, au croisement des rues Kerhoret et Chateaubriand. Près de 70 foyers sont concernés par ces travaux...

 

 

 

» Lire la suite

Le 6 novembre dernier, le SDEF organisait, dans le cadre de son implication dans la transition énergétique, un débat sur l’éclairage public. En partenariat avec l’Association française d’éclairage (AFE).


 

» Lire la suite

L'exposition mobile Le Parcours de l'énergie a posé ses valises à l'hôtel de ville de Crozon. Elle y sera visible jusqu'au 10 octobre prochain. C'est Anne Raffray, chargée de la mise en place des TAP sur la commune, qui a sollicité le SDEF afin d'accueillir l'exposition et de pouvoir proposer un temps d'activité qui s'articule autour de la problématique énergie. Les jeunes Crozonnais qui visiteront l'exposition avec leur classe pourront ainsi prendre part au jeu-concours le SDEFI JEUNES, jeu-concours parrainé par le scientifique breton Pierre Mollo.
L'exposition sera ensuite visible du 13 octobre au 7 novembre à la mairie de Quemeneven. 

 

Le rapport de contrôle 2013 sur l'exercice 2012 vient de paraître ! Téléchargez le en intégralité ici ou découvrez sa synthèse.
 
 
 
Découvrez le dernier numéro du SDEF Info spécial "nouvelle organisation du SDEF" ! 
 

 

Les 78 nouveaux délégués du SDEF, élus lors des élections organisées entre les 13 et le 21 mai au sein des 12 collèges électoraux du syndicat, se sont réunis le 28 mai dernier en comité syndical.

 

» Lire la suite

Les membres du comité syndical, qui se sont réunis le 2 juillet 2013 à Saint-Vougay, ont approuvé la proposition du président Antoine Corolleur qui souhaite soutenir l’action de l‘association Electriciens sans frontières au Burkina Faso et tout particulièrement dans le cadre du projet baptisé Fiabilisation et sécurisation électrique du CMA (Centre Médical avec Antennes chirurgicales) de Saponé.

 

» Lire la suite

Le SDEF est partenaire du « Carrefour des communes et communautés de communes du Finistère » organisé par l'Association des Maires du Finistère (AMF) les  4 et 5 octobre 2014. C'est le Quartz (Brest) qui accueillera ce 1e grand rendez-vous post élections dont la thématique est cette année " Nouvelle mandature, la règle des 3 C : convictions, compétences, constance ». Au programme : + de 80 exposants, 4 conférences-débat, 2 points info thématiques ... Près de 2000 congressistes sont attendus sur cette 6e édition !

Rendez-vous sur le stand du SDEF, le n°M6 !

Plus d'infos sur le www.amf29.asso.fr

 

Pour l’année scolaire 2014-2015, le SDEF lance un nouveau défi aux élèves du département : réaliser un projet sur la thématique de la transition énergétique. Toutes les initiatives sont acceptées : dessins, diaporamas, chansons, vidéos, maquettes, journaux ou mélanges de plusieurs supports pédagogiques… Place à la créativité !
 

Télécharger le dossier de presse 

 

» Lire la suite

Mercredi 18 septembre, Henri Le Breton, Président du Pôle Energie Bretagne et Bernard Laurans, Directeur régional ERDF Bretagne, ont signé une charte de coopération régionale à l’occasion du 35ème congrès de la FNCCR à Montpellier.

 

» Lire la suite

Calculez votre empreinte écologique!

L’empreinte écologique est un outil développé par le Global Footprint Network qui permet de mesurer la pression qu'exerce l'homme sur la nature.

Elle mesure la quantité de surface terrestre bioproductive nécessaire pour produire les biens et services que nous consommons et absorber les déchets que nous produisons.
 
Calculez votre empreinte écologique en cliquant ici
 

 

Actu énergie

Fête de l'énergie à Quimper !


» Lire la suite

Découvrez les pratiques gagnantes de mobilité dans votre département !


» Lire la suite

Transition énergétique : la Bretagne sur les rails


» Lire la suite


Photovoltaïque : la Maison de la Mer de Tregunc a sa centrale


» Lire la suite

Plabennec : inauguration de l'atelier de Vourch Vras


» Lire la suite

Saint-Martin-Des-Champs : installation d'une centrale photovoltaïque.


» Lire la suite

Plouguin : installation d'une centrale photovoltaïque. 


» Lire la suite

Melgven : illumination de l'église


» Lire la suite

Landunvez : installation d'une centrale photovoltaïque


» Lire la suite

Pompes à chaleur :

des effets indésirables sur le réseau d'électricité.

 


» Lire la suite